2019 a été l’année du redémarrage des travaux de la commission Recherche / Innovation


Un travail sur l’extérieur et notre jardin pédagogique, en lien avec l’ IRTS de Besançon, a été réalisé par des élèves EJE 2: “comment les enfants s’approprient les espaces extérieurs / comment remettre l’enfant en connexion directe avec son environnement / quels impacts sur les façons de travailler au quotidien / comment sensibiliser le monde de la petite enfance au  monde extérieur…”.

Plusieurs EJE sont venues réaliser des observations et ont rendu un rapport de préconisations. Un travail associant les professionnels et les administrateurs est actuellement en cours à partir de ces observations.


Quatre étudiantes en troisième année de licence de psychologie à Besançon ont travaillé cette année avec la SMA sur l’évolution de la symbolisation des jeunes enfants. Elles ont utilisé un test standardisé (mallette projective) composé d’une vingtaine de jouets courants (poupée, téléphone, cubes, balles, etc.) que les enfants pouvaient manipuler, mettre en scène librement pendant une durée de 30 minutes.

Ces tests ont été passés par 4 enfants de moins de 1 an et filmés pour analyse ultérieure. Certains enfants ont simplement manipulé, touché, retourné les jouets. D’autres les ont mis en scène.

Les mêmes enfants devront être revus en face des mêmes jouets six mois plus tard afin d’évaluer les changements dans leur appréhension de ces objets. Comment se met en place la symbolisation.

Toute innovation ou application scientifique a vocation à être diffusée et essaimée. De fait, l’acte originel de l’Antenne Petite Enfance de Franche-Comté étant le résultat d’une approche scientifique multidisciplinaire, l’association porte en elle (dans son ADN) cet objectif d’élargir sans cesse le champ d’application de ses principes fondamentaux, au-delà des seules applications existantes actuellement.